Chers amis qui vont lire ceci : ne vous sentez pas visé et lisez cet article jusqu’à la fin. 

Avant même d’avoir obtenu mon diplôme universitaire, certains membres de mon entourage ont commencé à me demander de l’aide pour créer des visuels de toutes sortes. Au fil des ans, j’ai fait des logos, cartes d’affaires et même des présentations Power Point (ewww!) et des cartes postales pour annoncer une naissance et tout cela, gratuitement. Des services gratuits pour des membres de ma famille, des amis, des amis… pas si proches que ça. 

Depuis que je suis à mon compte, je continue à recevoir ce genre de demande. Or, je ne travaille plus gratuitement mais, puisque je veux toujours aider les gens que j’aime et les encourager dans leurs projets, je travaille à un tarif réduit pour eux. Très réduit. 

 

L’IMPORTANCE DE L’EXPÉRIENCE CLIENT 

L’expérience client est quelque chose de très important pour moi depuis mes tout débuts comme travailleur autonome. Avec moi, le client est prit en charge dès le début et à tout moment il sait ce qu’il a à me donner comme informations et matériel, comment le projet va se dérouler, etc. Il est important qu’il se sente en confiance car souvent mon domaine leur est inconnu. 

Dans le passé, j’ai fait des mandats avec des amis que je n’ai pas cru bon de faire passer par toutes ces étapes de mon processus en me disant : 

«Bah ça devrait pas être si compliqué! C’est un ami après tout!» 

… oh mais quelle erreur! 

Des courriels ici et là, mélangés avec des messages sur Facebook (contrairement à certains collègues, je sépare Facebook et ma vie professionnelle) et beaucoup de questions. Beaucoup, car je ne les ai pas encadrés comme j’ai l’habitude de le faire avec mes clients «normaux». 

C’est ainsi qu’en 2019 je me suis rendu compte que le processus client est essentiel pour le bon fonctionnement d’un projet. 

De plus, puisque ces mandats ne sont pas payants, ils passent souvent en dernier : je vais favoriser mes clients plutôt qu’eux. Je suis toujours entrain de leur dire que je n’ai pas le temps d’avancer leur projet et je trouve ça très frustrant… et surement qu’eux aussi! 

En bref, ces gens qui devraient être mes ambassadeurs, se retrouvent avec une expérience vraiment pas à la hauteur de ce que j’offre et reste parfois un peu aigri de notre collaboration. 

RUINER LE BOUCHE-À-OREILLE 

Rapidement après mon lancement, je me suis rendu compte que mon réseau est ma meilleure source de mandats. J’ai des anciens collègues auxquels je n’avais pas parlé depuis plus de 10 ans qui ont repris contact lorsque je suis devenu freelancer afin de m’offrir du boulot! J’ai donc appris toute une leçon de vie : toujours laisser bonne impression, car les gens s’en souviennent

C’est tu pas beau ça? Fin de la morale. 

Cela dit, ces amis que j’ai aidé en effectuant des mandats à prix réduit n’ont pas eu la chance d’avoir l’expérience client qui fait mon «trademark» et ne seront peut-être pas tentés de me recommander auprès de leur propre entourage. Je perds donc d’importants ambassadeurs et peut- être même de potentiels mandats. 

CONCLUSION 

En 2020, je ne fais donc plus de prix d’amis. Je vais continuer à encourager mes êtres chers, mais d’une manière différente. 

Achat de leurs produits! Partage de status Facebook! Bon boucheàoreille! 😉 Etc. 

À leur tour, je vais leur demander d’encourager la mienne en déboursant autant que mes autres clients. Je vais leur offrir la même expérience et ils seront heureux d’avoir collaboré avec moi et seront de nouveaux, mes meilleurs ambassadeurs.

Pin It on Pinterest

Share This